Le traitement prénatal de routine en acupuncture réfère à une série de traitements dans les dernières semaines de la grossesse. Il est suggéré d’avoir une visite chez l’acupuncteur une fois par semaine à partir de 37 semaines de grossesse afin de préparer la femme à donner naissance. Une étude[1] a montré que la durée moyenne du travail des femmes qui accouchaient pour la première fois était de 8 heures et 2 minutes pour les 70 femmes du groupe témoin contre 6 heures et 36 minutes pour celles (70 femmes) qui avaient bénéficié d’un traitement prénatal par acupuncture. En pratique clinique, l’acupuncture s’avère la méthode idéale pour préparer les femmes à avoir le travail le plus efficace possible. En réalité, cette pratique de l’acupuncture va bien au-delà de la réduction de la durée du travail; le nombre des interventions médicales ou chirurgicales (césariennes) est également réduit.

L’acupuncture prénatale offre aux praticiens formés pour cette pratique, l’occasion de dispenser un traitement sûr et efficace en favorisant le travail naturel permettant aux femmes d’avoir accès aux bienfaits de l’acupuncture lors de leur accouchement. L’acupuncture en fin de grossesse s’utilise principalement de deux façons. Premièrement des points particuliers destinés à l’accouchement agissants spécifiquement sur la préparation du col de l’utérus et du pelvis peuvent aider la future mère pour la naissance. De plus, le traitement peut être bonifié en fonction des désagréments présents chez la femme en fin de grossesse tels l’insomnie, l’anxiété, les brûlures d’estomac, la constipation, les hémorroïdes etc.

Fait intéressant, dans les hôpitaux allemands qui pratiquent l’acupuncture, l’utilisation d’une prescription de points d’acupuncture à défaut d’une fois par semaine, est une procédure courante pour préparer la femme au travail.

Références : Debra Betts, Guide pratique d’acupuncture pour la grossesse et l’accouchement, Satas 2012, p. 139-147; Journal of Chinese Medicine October 2004, The use of acupuncture as a routine pre-birth treatment.

[1] Kubista E, Kucera H (1974). « Uber die Anwendung der Akupunktur zur Geburtsvorbereitung », Geburtshilfe Perinatol : 178, 224-9.

Les commentaires sont fermés.